Comme parent, vous devez enseigner une tonne de choses à vos enfants. Évidemment, l’argent en fait partie. Toutefois, surtout au Québec, le sujet est malheureusement tabou dans bien des maisons. C’est à vous, comme parent, de briser ces tabous.

Ian Sénéchal est coauteur du livre d’Endetté à Millionnaire. Cliquez sur le lien pour vous en procurer une copie.

DÈS L’ENFANCE

Voici une stratégie d’éducation financière que j’ai appliquée personnellement chez moi pour mes deux garçons. À l’âge de 6 ans, j’ai commencé à leur donner 5$ par semaine et le tout n’étant pas conditionnel à l’exécution de tâches ménagères. Vos enfants apprennent l’arithmétique dès la première année, autour de leur sixième anniversaire justement. Ils peuvent ainsi prendre une petite avance sur leurs collègues de classe en mathématique, mais surtout, ils vont commencer à mieux juger la valeur de l’argent. Si votre progéniture veut s’acheter un jouet de 80$, elle va comprendre qu’elle devra économiser pendant 16 semaines et que c’est long!

À L’ADOLESCENCE

Il est important d’apprendre la liberté qu’amène l’argent dans une vie. Quand ils auront environ 12 ans, vous pourrez cesser les versements de l’argent de poche qu’ils reçoivent sans effort. Dorénavant, vos enfants peuvent travailler. S’ils veulent de l’argent, ils devront le mériter. Donnez-leur divers travaux rémunérés aux alentours de 5$ par heure dans votre maison. S’ils veulent plus, ils devront se trouver un travail en dehors de la maison. Il est possible dès ce jeune âge de marquer ou arbitrer dans certains sports, ou encore garder de jeunes enfants dans le voisinage. Il est temps d’apprendre à être fiable et travaillant.

LORSQU’ILS QUITTENT LA MAISON

Vous êtes chanceux, vous n’avez pas mis au monde un « Tanguy ». Votre enfant doit quitter le domicile pour aller étudier. Toutefois, il est temps de discuter très sérieusement de finances avec ce dernier. Demandez-lui de bâtir un budget. Idéalement, il devrait faire la première ébauche lui-même. Lors de votre première révision, ne commentez pas les montants, assurez-vous seulement qu’il n’a pas oublié certaines catégories de dépenses. Ensuite, ajustez les montants avec lui. Par exemple, pourquoi dépenser 70$ par mois pour son cellulaire? A-t-il besoin d’autant de données mobiles? Finalement, négociez le montant d’argent que vous lui verserez pour l’aider. S’il le trouve insuffisant, il devra couper dans le budget ou travailler un peu plus. Bref, enseignez-lui la vraie vie!

CONSEILS

  • Enseignez d’abord la valeur de l’argent à votre enfant. Utilisez l’argent de poche dès l’enfance pour y arriver.

  • Enseignez ensuite l’importance de travailler dur pour obtenir cette ressource financière. L’argent est synonyme de liberté. Toutefois, la liberté se gagne. L’adolescence est la période de choix pour acquérir cette leçon de vie.

  • Finalement, enseignez-lui la planification et la gestion des dépenses. Quand il aura acquis cette habileté, il sera un adulte, financièrement!