Ce lundi fut tout un lundi en Bourse. Les gros titres partout dès l’ouverture des marchés : « Le Dow Jones perd 1000 points ». Il est passé de 16 459 à 15 370 à un moment donné dans la journée. C’est une baisse 6.6%. L’Hécatombe. Tout ça après une baisse de 5% la semaine passée. Un vrai cataclysme!

Je rigole, j’en mets un peu. Aujourd’hui demeure une journée spectaculaire, peu importe comment on va analyser le tout dans les prochains jours. Ce qui est surprenant, c’est qu’à 12h40, le Dow Jones était à 16 333. Une perte de seulement 126 points dans la journée ou 0.76%.

DOWSource : Bloomberg

C’est bizarre, très bizarre. On sait que les marchés ont été difficiles la semaine passée. On sait aussi que ça brasse en Chine. On sait que les investisseurs étaient nerveux. On sait également que plusieurs ont des ordres de vente programmés et que de plus en plus de robots « tradent » en bourse. Toutefois, on sait également qu’un crash éclair (Flash Crash) est déjà survenu en 2010.

Que s’est-il passé aujourd’hui pour voir une chute aussi violente, être arrêtée, puis renversée? Le temps nous le dira. Une chose est sûre par contre :

  1. Les données fondamentales sont toujours au vert pour les États-Unis
  2. On parle de hausse de taux d’intérêt parce que… l’économie va bien
  3. Les ratios cours-bénéfices sont dans la bonne fourchette. Pas de bulle financière aux États-Unis. On est toujours entre 17 et 18, soit légèrement supérieur aux moyennes historiques
  4. On est revenu au niveau de 2014 pour les achats sur le DOW. Si le marché 2014 vous tentait, pourquoi celui de 2015 ne serait pas intéressant?

Finalement, aujourd’hui, c’est une belle journée pour se rappeler ce qu’est un cynique :

« Un cynique est un homme qui connaît le prix de tout, mais la valeur de rien » – Oscar Wilde –

Aujourd’hui, on voit les traders et les analystes techniques paniquer alors que les investisseurs se demandent s’il faut réinvestir? On va peut-être voir les prix descendre encore de 10-15-20% au cours des prochains jours, qui sait? Mais avant de bouger, demandez-vous si les gens qui ont bougé aujourd’hui sur le coup de l’émotion comprenaient réellement ce qui se passait sur le marché, car aujourd’hui, ce ne sont que les prix qui ont bougé, pas les perspectives économiques. Il va falloir laisser l’histoire se développer pour mieux la comprendre.