Vendredi le 22 janvier 2016

Voilà une phrase que j’entends souvent. La Banque du Canada ne peut pas augmenter les taux. Supposément, parce que le taux d’endettement des Canadiens est trop élevé (171%), ça va mettre les gens dans le trouble. L’économie canadienne va mal, ce n’est pas le bon temps. En fait, je réponds souvent que les taux vont augmenter un jour pour contrer l’inflation, peu importe l’état de l’économie ou de l’endettement des ménages. C’est comme ça.

Aujourd’hui, on annonce que l’inflation commence à se pointer le nez, 1.6% en fait en décembre. L’inflation des légumes? 13.3%!!!

Pourquoi? Simplement parce que notre dollar canadien est très bas. Quand la tendance de la Banque du Canada est de baisser les taux d’intérêt et que celle des États-Unis est de les hausser, où va l’argent selon vous? Quelle monnaie monte et quelle monnaie descend? Exact, le dollar canadien baisse et le dollar américain monte.

Maintenant, la Banque du Canada penchait vers une baisse de taux récemment, mais elle a dû rebrousser chemin à cause de l’inflation. Et ce n’est qu’un début. Plusieurs commerçants n’ont pas encore augmenté leurs prix, car ils avaient couvert leur devise avec des contrats à terme. Plus ces contrats vont venir à échéance, plus les prix vont augmenter, plus l’inflation sera forte et plus la pression va augmenter sur la Banque du Canada pour augmenter les taux afin de faire remonter notre devise.

Je ne suis pas devin, je ne sais pas l’échéancier sur lequel tout ça va se dérouler. Mais une chose est sûre, on approche plus d’une hausse de taux d’intérêt que l’on s’en éloigne et le taux d’endettement des Canadiens continue d’augmenter…

Attachez vos ceintures les amis, ça va brasser.