En 2015, on ne peut pas dire que les médias ne jouent pas un rôle dans notre vie. Ils sont partout. Toujours à la recherche de clics et du titre le plus provocateur. Le monde de la finance n’y échappe pas. Lundi fut une journée hors de l’ordinaire en bourse, à un moment, on perdait 6.6% sur le Dow Jones. C’est beaucoup, mais ce n’est quand même pas la première fois que ça l’arrive.

Évidemment, les titres de journaux étaient catastrophiques. Hier, la bourse a monté, ramenant l’indice tout près du niveau de la fermeture de vendredi. Regardez le titre et surtout l’image du Business Insider!

20150827

Il faut toujours être patient en bourse, car si on regarde les variations quotidiennes, ça peut être stressant, imaginez si on regarde les variations horaires! Un investisseur qui ne regarde les valeurs boursières que le vendredi pourrait ne même pas remarquer ce qui s’est passé lundi et mercredi! Un investisseur qui regarde les indices une fois par mois voit une baisse de 6-7%. Pas énorme, du déjà vu. La baisse de 2015 est de 7.12%. Encore une fois, du déjà vu. La baisse sur un an? C’est 2.6%. Boring!

Présentement, on peut acheter le Dow Jones au prix du 16 octobre 2014, du 11 avril 2014 et du 29 novembre 2013. Fin de l’histoire.

Les médias ont un rôle à jouer et ils le jouent bien. Vous, comme investisseur, vous devez apprendre à lire derrière leur sensationnalisme. C’est votre responsabilité si vous voulez vous enrichir.