Article écrit en 2012!

Tout le monde paie trop d’impôt. Tout le monde voudrait en sauver. Pourtant, beaucoup de gens pourraient en sauver, mais ne le font pas. Un des bons moyens d’arrêter d’engraisser volontairement l’éléphant gouvernemental, c’est de couper sa consommation de loteries. Si en plus vous investissez le budget épargné dans vos REER, vous en serez doublement gagnant. Vous aurez de l’épargne, vous sauverez de l’impôt et le gouvernement aura moins de revenus en provenance du jeu.

Je vous ai fait un calcul très simple et simplifié pour illustrer mes dires. On suppose qu’une personne a un budget de loterie de 5$ par semaine, l’équivalent d’un Lotto-Max.

On suppose qu’elle peut gagner soit 15 millions ou 200 000$ avec les probabilités actuelles du jeu. J’ignore les autres gains pour simplifier, de toute façon, ils sont souvent « réinvestis », si on peut le dire ainsi, dans le jeu. Une personne a une chance sur 28.6 millions de gagner le gros lot et une chance sur 4 millions de gagner environ 200 000$.

La personne a un salaire de 45 000$, donc un taux d’imposition marginal de 38%.

Si elle choisit de remplacer sa loterie hebdomadaire par un REER, elle pourra cotiser 419$ sur une base annuelle (52 * 5) / (1- 0.38) = 419.35$

Disons que son REER lui rapportera du 5% annuel jusqu’à 65 ans.

Si elle choisit de remplacer sa loterie par un REER à 20 ans, elle accumulera 70 319$ pour la retraite. Elle aura par contre renoncé à la possibilité de gagner 15 millions ou 200 000$ pour toute sa vie. J’estime la probabilité de faire un de ces deux gains à environ 1 chance sur 12 500 et 1 chance sur 1750.

L’espérance de gain est de seulement 1 340$

Vous trouverez ci-bas un calcul selon votre âge approximatif.

Et puis, achèterez-vous votre Loto-Max cette semaine? Pourquoi ne pas s’assurer d’avoir un fonds de retraite plutôt de courir après un rêve inatteignable?