REEE
Rencontrez un conseiller

Un bon REEE (Régime enregistré d’épargne-études) sera toujours très flexible. Les régimes ne se valent pas tous. Pourquoi ne pas rencontrer un conseiller afin d’avoir l’heure juste?

En fait, un REEE est un outil fiscal mis en place par le gouvernement pour vous aider à économiser pour les études de vos enfants. Il existe une multitude de produits sur le marché. Il y a trois grandes classes de régimes. Les régimes individuels, les régimes familiaux et les régimes collectifs. Plusieurs personnes pensent qu’ils doivent obligatoirement faire affaire avec une firme spécialisée en REEE pour en obtenir un alors qu’il n’en est rien. Vous pouvez passer directement à votre banque ou via votre représentant en épargne collective.

D’ailleurs, chez VotreConseiller.net, plusieurs de nos stratégies familiales passent par le REEE. Saviez-vous que techniquement vous pourriez avoir le même produit d’investissement à l’intérieur de votre REEE que dans votre REER ou CELI? En fait, si on simplifie les choses, le REEE n’est que le régime fiscal du placement. Ce n’est pas lui qui produit le rendement. Ce n’est que le contenant. C’est le contenu qui produit le rendement. C’est le fonds d’investissement que vous sélectionnerez qui rapportera les dividendes et fera fructifier le placement.

Évidemment, l’horizon de placement n’est pas le même pour le REEE que le REER ou le CELI. Votre conseiller analysera avec vous quel est le meilleur produit pour vous. Ce qu’il est réellement important de retenir par contre c’est que le REEE est un régime qui peut être très rigide, mais également très flexible, selon votre choix. Nous privilégions toujours une approche flexible de notre côté, c’est pourquoi vous pourrez toujours arrêter vos cotisations sans pénalité, vous pourrez changer les fonds au fil du temps, vous aurez toujours le droit de transférer votre investissement dans une autre institution financière si vous le désirez et nous essaierons toujours de vous aider à optimiser l’utilisation du REEE pour aller chercher le maximum des subventions auxquelles vous avez droit.

Finalement, si votre enfant vient tout juste de naître, il n’y aura rien de cassé si vous attendez quelques mois, voir quelques années avant de démarrer le tout. Le plus tôt est toujours le mieux, mais pas au point de ne pas prendre le temps de bien analyser l’ensemble des options qui vous sont offertes.

Voici l’approche professionnelle que l’on vous propose.

 

Pour en savoir plus, rencontrez un conseiller